Brachypelma vagans

Répartition :
Costa Rica, Mexique

Déscription :
Mygale de couleur brun sombre, avec un aspect de velours noir après la mue, le céphalothorax est noir bordé d'un liseré de poils beiges. Les pattes sont noires avec des poils brun-rouges. Sur les patelles sont visibles deux stries longitudinales plus claires. L'abdomen est noir et recouvert de poils rouge orangé très contrastés. Souvent confondue avec
Aphonopelma anax avec laquelle l'hybridation est possible et fertile, elle a souvent été accidentellement ou volontairement croisée, à tel point qu'il est difficile aujourd'hui, sauf pour un mâle adulte, de savoir à quelle espèce on a affaire.

Taille :
Le corps de la femelle peut atteindre 7 cm, le mâle est plus petit (4,5 à 5 cm) et avec des poils rouge très vif sur l'abdomen, il possède des crochets tibiaux.

Comportement :
Cette
Brachypelma est plus nerveuse que d'autres espèces du genre, certains specimens peuvent être qualifiés d'agressifs. Comme beaucoup de mygales américaines, elle a une fâcheuse tendance à 'bombarder' à la moindre alerte. Ses soies ne sont pas trop urticantes, comparées à certaines autres espèces, mais il faut se méfier en cas de projection sur le visage et les yeux ou sur les peaux tendres du cou, poignets etc... Par ailleurs, c'est une mygale très résistante et qui vit longtemps (probablement 20 ans ou plus).

Terrarium :
Un terrarium de 20 cm x 20 cm suffit. Cette mygale tolère des écarts d'hygrométrie. Préférer un substrat de 5 cm de tourbe légèrement humidifiée -70%HR environ-, avec un abreuvoir changé régulièrement. Elle préfère une température plus elevée que d'autres mygales (25°C à 27°C le jour, 20°C à 22°C la nuit). Placer un bout de liège comme abri. Brachypelma vagans se montre beaucoup et tisse très peu si ce n'est pour les grandes occasions -mues, cocons-. L'éclairage naturel d'une pièce ou un éclairage artificiel de la pièce avec cycle jour/nuit convient parfaitement.

Nourriture
:
Grillons, blattes, criquets, souriceaux... Pour les bébés, micro-grillons ou fifises/pinkies/asticots en alternance.

Reproduction :
Bien nourrir la femelle avant l'accouplement, elle peut être agressive avec le mâle si elle a faim ou si elle est stressée. Bien surveiller l'accouplement. La ponte survient 3 à 8 mois après l'accouplement. L'incubation des oeufs dure 8 à 13 semaines. Il est possible de retirer le cocon à la femelle après 6 semaines pour placer les oeufs en incubateur. En général, il y a de 300 à 400 mygalons, parfois jusqu'à 1000.

Croissance :
La croissance des jeunes est assez lente, compter 3 à 4 ans pour obtenir un mâle adulte, une année supplémentaire dans les mêmes conditions pour avoir une femelle adulte. Individualiser les bébés très tôt car cette mygale a une forte tendance au cannibalisme.

Sources Alyssa 

Photo