Processus de reproduction du serrasalmus maculatus en captivité

 
 
Le frai des S.maculatus
Kevin Bond, Piranha Fury USA
 
Introduction

Le Serrasalmus maculatus
a été élevé à plusieurs reprises. Le premier enregistrement est connue par Hiroshi Azuma, tel que publié dans "L'élevage du piranha Serrasalmus gibbus." Alors qu'à l'origine décrit comme S.gibbus, cette espèce était en fait un Serrasalmus maculatus.
 
Un autre cas, bien documenté de frai a été accompli par Kevin Bond, membre de Piranha Fury aux Etats-Unis.
Sur la base des pontes documentée par Hiroshi Azuma qu'on a trouvé sur le forum Piranha-Cove (plus actif à ce jour) , est que l’élevage de
S.maculatus n'est pas vraiment différent de l'élevage de P.nattereri. Tant que les conditions de l'eau sont bonne,mais l'agression est bien un facteur à prendre en cause bien plus qu'avec P.nattereri.
Une remarque intéressante par George Fear however est toutefois, il a remarqué que les specimens en provenance du Brésil sont moins agressifs que ceux de l'Argentine. Cela peut suggérer que le S.maculatus brésilien est plus facile de cohabitation avec son espèce géographique .

Le set-up
À propos de la mise en place, Kevin écrit le 11 Novembre 2008: Étant donné que j'ai mis à jour mon aquarium de 125gal(470l) (population 9 S.maculatus), je suis devenu assez confiant qu'ils se reproduisent dans mon réservoir. Ils ont perdu la plupart de leur nervosité autour de moi et même mangeaient facilement en face de moi ... venaient jusqu'à moi à la partie supérieure de la cuve lorsque je m'approchais. I
ls sont tous très actif aussi, se déplace la plupart en journée.
Une chose d'inattendu est le montant minimal de l'agressivité , nageoires arrachée  en mauvaise état, la plupart d'entre eux sont mordu assez modérément. Maintenant, ils ont tous des nageoires en bon état, à l'exception de celui qui a un œil abimé, il est assez mal au point .
C’est le seul que je me suis vraiment s'inquiété. Mon réservoir est assez simple il n'est que légèrement planté et débourrer.
La seule exception est une zone de reproduction que j'ai mis en place qui est d'environ 30cm x 45cm, qui est fortement plantés autour du périmètre d'installations flottantes et près d'un énorme morceau de bois.
J'ai aussi mis une certaine fibre de noix de coco mélangé à du gravier noir pour voir si cela aide à les amadouer.
Autre que cela, j’ai monté la température jusqu'à 28-30°C sans doute une semaine ou deux, puis j'ai fais un grand changement d'eau pour refroidir l'eau , en baisse de 6 degrés ou plus, et j'ai laisser remonter la température.
Peut-être que cela lancera un certains départs à les enthousiasmer à ce moment-là.
Mes paramètres sont tous bons, donc c'est pas un problème. Le seule chose un peu étrange est mon eau un peu encore légèrement teinté d'orange , utilisant Maracyn-tc sur l'ensemble du réservoir pour tenter de soigner l'un de mes spécimen avec un œil abimé.


Le frai
Le 15 Novembre 2008,
les S.  avait engendré comme Kevin décrit:
J'ai remarqué le nid construit par le mâle la nuit dernière, à l'aide de sa bouche pour déplacer le gravier autour de la zone de reproduction j'ai configuré il y a seulement 3 jours.
J'avais un peu d'espoir à ce moment-là, mais encore assez sceptique que cela arriverait.
Puis j'ai eu un peu plus excitation ce matin quand j'ai vu deux d'entre eux dans la zone de reproduction. J
'ai supposé que c'était une femelle, mais j'étais quand même assez douteux, que cela se passerait en si peu de temps.
Assez fou, quand je rentrais du travail je vérifiait comment ils allaient , une 1/2 heure après, j'ai remarqué que le mâle tournait autour du nid, comme pour la protection des œufs!
Je ne pouvais pas le croire quand je l'ai vu.
C'est arrivé tellement en peu de temps après avoir fait une tentative, 3 jours après la construction du nid et en montant la température jusqu'à 28-30°C, et une redescente soudaine , à 24°C pendant un certain temps.
Heureusement, je suis tellement content de ne pas avoir vendu mon 75g(280l) et 40g(150l) réservé pour l’élevage, d’alevins. J
e file au magasin dès maintenant pour chercher des fournitures de reproduction ...
Les crevette sen saumure, les filtres éponge, et tout ce que je peux penser.
J'ai encore environ 2 jours , ils doivent être enlevés et mis dans leur propre réservoir.
Je suis vraiment très content, voici quelques photos que j'ai prises , j’ en referais tard, avec quelques infos.
J'ai l'intention de documenter et mettre à jour régulièrement les photos .
Je suis très excité et ne peut toujours pas y croire tout ça c'est s'est passé si vite.
Le mâle tourne autour des oeufs, en les protégeant bien.
Quand je suis vraiment proche, la femelle vient parfois le gardien du nid lui permet.
Sinon, le mâle, deviens fou si l'un des 7 autres macs  approche du nid.


Les agression ont augmenté: La femelle a quitté le nid, seul le mâle est désormais en garde.
Il nage en formant un cercle autour des oeufs.(aération)
Tous les autres poissons reste à l'écart de cette zone, car il en a abimé quelques un ils ont des dommages, mais rien grave.
Le pire est une lèvre inférieure qui a été partiellement mordu.
Ils ont tous vraiment des petits dégâts, des morsures aux nageoire , mais personne ne semble vraiment être en danger de tout ce qui pourrait être fatal.
Ce qui est un peu bizarre, deux des moins agressifs ont pris refuge dans la zone de reproduction, mais en hauteur pour se cacher dans les plantes flottantes .
Personne n'ose vraiment aller près du mâle.
La femelle est venu à quelques reprises.



Un deuxième couple
Le 15 Novembreci et derrière .
Certains élément de décors sépare ce domaine à partir de l'aire de reproduction initiale.
Malheureusement, les vidéos de cet accouplement ont été perdus.
La température a été fixé à 84F(28°C).
il a rapporté le deuxième couple a eu un lot d'œufs:
Voici une idée de l'endroit où ils y a eu la ponte.
Le premier nid est à la droite de la pièce de bois flotté.
Elle est avec un grand morceau de décor en pierres et quelques fausses plantes qui sépare les 2 nids, juste derrière le morceau de bois, à gauche, sur la partie inférieure de l'arrière .
Je n'ai pas eu de photos bien réel des œufs , pas une seule.
Je peux essayer d'obtenir une meilleure prise de vue demain soir.
Cependant, la plupart d'entre eux sont dans un angle très mauvais car ils sont si près de la racine.


Un troisième couple
Le 19 novembre, Kevin fait état d'un troisième couple qui montrait un comportement reproducteur.
Ce même jour, il avait déjà un troisième lot d'œufs.


Les alevins
Le 16 Novembre 2008, Kevin déplacait les alevins dans à un réservoir de 40g(150l). Un autre 40g(150l) a été installé pour le second lot. Tous deux ont été démarré rapidement avec Tetra Safe Start. De cette première ponte, il avait environ 500 alevins.



Il a perdu la plupart d'entre eux La première ponte ne fait pas long feu.
Un grand nombre de pertes déjà. Il y avait tellement d'alevins mort que j’ ai fini par changer d'environ 6 litres de l'eau, ce qui serait d'environ 15%, je pense que j’ai trop changé d’eau au début .
Il y en a encore probablement quelques centaines, alors nous verrons.
Comme George la souligné.
Je vais aller de l'avant et ajouter un peu de bleu méthylène, dans les réservoirs d'alevins qui sont en place.
(quelques choses est lié à une maladie fongicide dû à l’aquarium d'élevage mis en eau sans nettoyage)
Il doit donc être une bonne base de comparaison pour voir si d'autres survivent dans le 2ème lot.
Je vais faire des changements d'eau plus petits à partir de maintenant, aussi, au cas où le choque thermique est trop important.
J'ai utilisé l'eau du réservoir des parents, je ne peux  pas dire avec certitude ce qui se passe.
J'estime que j'ai + de 200 alevins  à gauche dans le premier lot, tandis que dans le réservoir 2, entre les lots 2e et 3e, 500-600 et plus.
J'ai perdu presque toute les lots 2e et 3e pontes (40g(150l) aquarium long). J
e dirais que j'ai perdu 1/3 dans le premier lot.
Le bleu de méthylène a aidé les alevins dans le réservoir 2, comme il a été mis en retard sur le premier, ou je pense plus probable que j'aurais dû utiliser l'eau de Javel sur le premier réservoir, comme il était  dans mon garage depuis plus d'un mois.
Un autre éleveur affirme que la désinfection des vieux réservoirs avant de les utiliser a augmenté son nombre de survivants de façon spectaculaire. Il y a aussi la possibilité du premier réservoir n'était pas entièrement cyclé, comme il a été surpris par tout cela, si rapidement par tous ses couples reproducteurs .











 
Un grand merci à CombiChrist pour son autorisation d'utilisation et de traduction