Filtration du Dr Adey

Cette technique est originale dans le sens où elle se veut naturelle et consiste à recréer un écosystème complet en ne négligeant aucune des espèces vivant dans le récif et surtout pas les algues qui sont carrément cultivées sur un " Algal Turf Scrubber " ou plateau à algues (voir schéma).
Sur le plateau à algues intensément illuminé se développent des dizaines d'espèces d'algues qui sont régulièrement récoltées. Les algues absorbent les ions ammonium, nitrates, phosphates ainsi que les métaux lourds et la récolte de celles-ci permet donc le retrait du milieu de tous ces éléments.

De plus ces algues abritent une multitude de micro-organismes (vers, crustacés) qui vont nourrir les habitants du bac limitant ainsi l'apport externe de nourriture.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Bien qu'aucun apport direct de calcium et strontium ne soit fait, les concentrations de ces ions restent constantes sans doute à cause d'une dissolution progressive de l'aragonite due aux sécrétions acides des micro-organismes peuplant le sable.

Plusieurs aquariums publics ont des bacs récifaux conçus avec cette méthode de traitement de l'eau.
Apparemment l'eau de ces aquariums a tendance à jaunir et les coraux durs ne semblent pas au maximum de leur forme dans ces bacs. Le jaunissement de l'eau s'explique simplement par le relarguage important de composés jaunissants par les algues et le défaut d'utilisation du charbon actif.
Plusieurs hypothèses peuvent expliquer une mauvaise croissance des coraux durs. Les poissons peu nourris peuvent être amenés à brouter les invertébrés et provoquer ainsi leur rétraction et mort progressive. Les algues encouragées à se développer peuvent également entrer en compétition avec les zooxanthelles des coraux en particulier pour l'utilisation de l'azote inorganique (ammoniaque surtout) et des oligo-éléments. Ces mêmes algues relarguent dans le milieu des composés pouvant être toxiques pour les coraux bien que pouvant aussi être source de nourriture pour certains. De plus les composés jaunissants relargués absorbent les rayons lumineux bleus qui sont les plus utilisés pour la photosynthèse des zooxanthelles.
Un tel milieu loin d'être pauvre, est assez riche en matière organique et ne peut convenir pour la maintenance à long terme d'un écosystème corallien digne de ce nom sans l'adjonction d'écumeur et de charbon. En revanche, cette technique est très adaptée à la maintenance d'écosystèmes tel que ceux que l'on trouve prés des estuaires et des mangroves. Un aquarium où les algues supérieurs de toutes sortes sont les éléments prépondérants du décor se satisfera pleinement d'un tel système et les poissons apprécieront également.

Source

Source photo

Wikipédia

 Dams aquarium & nature